vendredi 10 mars 2017

Lebenstunnel tome 1 - Allégeance



Synopsis :


Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n’était pas celui que l’on connaissait ? 200 ans après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète. Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.  


Chronique


Tout d'abord, je remercie Oxanna de m'avoir permis de lire ce livre en service-presse, d'autant plus que je ne le regrette absolument pas !

Oxanna a démontré son talent en imaginant ce qu'il aurait pu se passer si l'allemagne avait gagné la seconde guerre mondiale. Sa très belle plume m'a fait vivement ressentir l'effroi à l'idée d'imaginer une situation aussi terrifiante. À notre époque où la technologie prend de plus en plus d'ampleur (je n'aime pas employer le terme progrès vu comment tourne la société), il fût aisé de faire le parallèle entre la situation de notre monde et cette histoire.
L'univers décrit est évidemment sombre, où la race aryenne, dominant le monde, agit tels des pantins conditionnés à ce que le gouvernement leur ordonne de faire, sans le moindre sentiment. Pourtant, au fur et à mesure de l'intrigue, une pointe d'espoir se fait ressentir.

Si au début, j'ai trouvé que certains événements arrivaient rapidement (il y a une chose à laquelle je n'ai pas trop adhéré), la donne a changé pour certains d'entre eux au moment d'arriver à la fin. Oxanna m'a impressionné par sa faculté à brouiller les pistes, accentuant sans cesse le suspense et surtout les révélations brutales difficiles à deviner. En ce sens, j'ai adoré la cohérence avec laquelle Oxanna a construit son intrigue, distillant des scènes très réalistes et imagées, ainsi que des interactions intimistes et fortes en émotions.

Les personnages sont attachants, et pour eux comme pour moi, divers sentiments prenaient le pas selon les situations. Il n'y a pas un personnage que j'ai plus aimé qu'un autre je pense, car à mesure que l'on apprend à les connaitre, chacun se révèle attachant (ou détestable). Si je n'étais pas toujours d'accord avec les décisions et réactions des personnages, d'un autre côté elles étaient compréhensibles. 

Le sujet de cette histoire m'intéresse depuis longtemps, et Oxanna, en le transposant dans le futur, l'a selon moi magnifié. Pour moi, le message est clair : il y a des choses que nous ne pouvons comprendre quant à la nature humaine.
Je me désole moi-même de cette incompréhension liée à la soif de contrôle et de pouvoir de l'être humain, alors que quand on y réfléchit, les événements passés quant à la guerre n'ont aucun sens. Mais il faut croire que c'est le prix à payer pour que le monde trouve un équilibre entre le bien et le mal.

Oxanna a montré à travers cette histoire que si nous ne nous donnons pas la force de combattre pour ce en quoi nous croyons, nous resterons des moutons que la société cherchera toujours à contrôler, et cela fait clairement écho à notre monde. De même, la manipulation à travers ce qu'on nous enseigne est aussi à prendre en compte, un des messages du roman étant celui de raisonner par nous-mêmes, de voir au-delà de ce qu'on nous montre, car nous devons être maitre de nos vies. Tous les humains ne se valent pas, et à travers ce roman qui fait se confronter différentes races, c'est une preuve indéniable. Les thèmes de la différence, de la tolérance et de l'acceptation de qui nous sommes sont évidemment très marqués, ainsi que celui de la peur, qui empêche finalement certains personnages de se rebeller. La liberté a un prix, et ce prix est le combat que les personnages doivent mener pour leur propre bien mais aussi pour celui de la planète.

Ce roman a été un coup de cœur, et je félicite Oxanna pour l'avoir si bien écrit, d'autant plus qu'elle s'est bien documentée pour rendre son histoire crédible. 
Je lirai la suite avec plaisir.

4 commentaires:

  1. J'ai bien aimé le résumé et la chronique que tu en fais donne envie d'en découvrir plus et donc de le lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil :) J'espère que tu l'apprécieras quand tu le liras alors :D

      Supprimer
  2. Bonjour, j'ai eu la chance de le découvrir aussi et j'ai adoré. Très bel avis en tout cas et vivement la suite! Bon week-end!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, ça me fait toujours très plaisir de savoir que mes chroniques sont appréciées :) Content de savoir que vous avez adoré également. Bonne fin de week-end.

      Supprimer